En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou traceurs) destinés à mesurer son audience.

Être aidant au quotidien

Mis à jour le 08/10/2018

Vous aidez une personne âgée, dépendante ou une personne handicapée de votre entourage dans les activités de la vie quotidienne et ce, à titre non professionnel ? En tant qu'aidant familial, sachez qu'il existe des aides et des solutions pour vous aider et vous accompagner.

Qu'est-ce qu'un aidant familial ?

En vidéo : Dépendance, une bulle d'air dans le quotidien

Une bulle d'air dans le quotidien par MSATV
 

L'aidant, c'est peut-être vous ?

Si vous aidez et venez en aide quotidiennement à une personne âgée, dépendante ou à une personne handicapée de votre entourage, pour les activités de la vie quotidienne, vous devenez un "aidant familial". En tant qu'aidant vous pouvez exercez, cette activité à votre domicile ou à celui de la personne aidée.

Votre aide régulière est permanente ou non. Elle peut prendre différentes formes comme les soins d'hygiène et de confort, l'accompagnement à la vie sociale, les démarches de gestion financière et administrative, la coordination, la vigilance, le soutien moral et psychologique, l'entretien de la maison ou même l'accompagnement de fin de vie …

Aujourd'hui, 10 millions de personnes, comme vous, apportent une aide au quotidien dont environ 4 millions y consacrent entre 4 et 5 h par jour. Cette aide s'organise souvent avec plusieurs aidants familiaux.
Le profil d'un aidant en quelques chiffres
  • 90% des aidants sont des membres de la famille
  • 9% sont des amis ou des voisins
  • La moitié des aidants sont les conjoints et un tiers les enfants
  • 74% sont des femmes
  • L'âge moyen de l'aidant est de 64 ans et beaucoup sont retraités, même si de nombreux aidants ont encore une activité professionnelle.

Les difficultés rencontrées au quotidien…

La société a évolué, les familles se sont dispersées et il est parfois difficile de s'organiser pour entourer un proche.

L'aide apportée par la famille au quotidien est conséquente en terme d'investissement. Stress, fatigue, tensions psychologiques, problème d'organisation et poids de la responsabilité sont les principales difficultés auxquelles vous pouvez être confrontées en tant qu'aidant. La vie de ce dernier est souvent bouleversée et centrée sur la personne aidée, avec un risque important d'isolement et de rupture sociale.

Malheureusement, si en tant qu'aidant vous perdez pied, la personne que vous accompagnez, risque de devoir partir en institution, souvent en urgence, avec un sentiment de culpabilité et d'échec pour l'aidant.
 

Pour vous, la MSA est là :

Des actions d'aide aux aidants sont proposées aujourd'hui par toutes les MSA, notamment à travers un programme de « Soutien aux aidants sur leurs territoires de vie », lancé en 2008 et basé sur 3 axes :
  • le soutien au plan relationnel et au plan de la santé (permettre aux aidants de se déculpabiliser, d'éviter l'usure émotive et d'être en capacité de gérer des situations difficiles – groupes d'échange, groupe de parole, réseaux d'aidants, actions santé…)
  • l'information et la formation (apporter aux aidants des éléments pour poursuivre leur rôle le plus sereinement possible, faciliter l'acquisition de compétences techniques pour que les gestes soient les mieux appropriés possibles et pour que l'échange relationnel soit mieux vécu) ;
  • le répit (permettre aux aidants de concilier vie personnelle et fonction d'aide, ce qui peut se traduire en termes de soutien, de prise de recul, de renfort ponctuel en cas d'urgence, de services de suppléance et/ou de centres d'accueil temporaire, des formules adaptées de séjours vacances…).

Source: MSA
Crédit photos : Service image(s)

La Parenthèse des aidants

Depuis son lancement, La Parenthèse des aidants rencontre un vif
succès. 


Le conseil général, la MSA, la CARSAT et l'association France Alzheimer
proposent une nouvelle action en vue d'accompagner les personnes âgées, leur famille et leurs proches (amis, voisins, etc.). La Parenthèse des aidants s'adresse à tous les aidants de malades et/ou dépendants.

Chaque 2e mardi du mois de 14 h 30 à 16 h 30, ce rendez-vous
rassemble une vingtaine de personnes. La coordinatrice gérontologique du conseil général,
un travailleur social de la MSA ainsi que la psychogérontologue de l'EHPAD d'Arc en Barrois, de Doulaincourt et du Centre Hospitalier de Chaumont, accueillent les aidants autour d'une boisson et tous partagent brioches ou autres douceurs apportées par chacun. S'installe alors un climat convivial, propice à libérer la parole et permettant aux participants de rompre l'isolement, de partager leurs expériences,
de s'informer ou tout simplement de faire une pause.

Le Café Saint-Jean accueille et participe activement à chacun des rendez-vous :
2 place Aristide Briand à Chaumont.

Entrée libre - Aidants non professionnels uniquement
Pour plus de renseignements :
03 25 30 26 48 ou parenthese.aidants@haute-marne.fr
ou sur www.haute-marne.fr
Téléchargez ci-dessous le dépliant.