Arrêt de travail suite à une arrivée sur le territoire français

Mis à jour le 05/01/2023

Pour limiter la propagation de la Covid-19, des restrictions à l’entrée du territoire sont mises en œuvre. Des dérogations sont néanmoins possibles sous certaines conditions. Ce dispositif a pris fin le 31 décembre 2022.

Arrêt de travail suite à une arrivée sur le territoire français


Dans le cadre d’un retour sur le sol français suite à un déplacement pour motif professionnel ou personnel, une preuve de vaccination ou un test PCR négatif peuvent être demandées à l’arrivée. De plus, des mesures d’isolement ou de quarantaines allant de 7 à 10 jours peuvent être également appliquées à l’arrivée.  Les salariés et non-salariés agricoles se trouvant dans cette situation et ne pouvant télétravailler, peuvent bénéficier d’un arrêt de travail couvrant la durée de leur isolement. Cet arrêt de travail pourra être établi après obtention des résultats d'un test PCR pour une période pouvant aller jusqu'à 12 jours maximum (pour prendre en compte les 10 jours d’isolement et un éventuel délai d’obtention du résultat du test). 

Ce dispositif a pris fin le 31 décembre 2022.